Liens: Celle que je n’ai pas connue.

Un jour j’ai eu un frère et deux soeurs: pouf comme ça, mes parents m’ont appris sans ménagement que mon père avait eu trois enfants d’un premier mariage et que qui plus est ils avaient tous les trois presque l’âge de ma mère.

Le choc.

Puis je les ai rencontrés je ne me souviens plus très bien sauf pour la plus jeune de mes soeurs, enfin bref, j’ai pu mettre un visage sur leurs noms.

Et puis il y avait Véro, schyzophrène et homo (l’un n’ayant rien à voir avec l’autre mais les deux lui ont posé beaucoup de soucis…) que j’ai vue quelques fois tout au plus.

Elle m’aimait plus que de raison et me haïssait très violemment en même temps, parce que je lui avais volé ce père qu’elle ne connaissait presque pas et qu’elle aimait et haïssait encore plus que moi.

Elle lui avait envoyé des chrysanthèmes pour une Toussaint…quand j’y repense j’aurai pu faire la même chose…

Elle vivait à Paris d’où elle m’avait envoyé un super tee-shirt que j’ai mis jusqu’à épuisement.

Elle avait passé une soirée avec ma mère (lors d’un déplacement de ma mère à Paris) a lui dire que notre père lui avait fait des choses terribles, mais comment croire une schyzo/parano?

Il y a eu ces vacances en Espagne avec elle, des vacances sympas jusqu’à sa crise de parano assez violente au retour pour une histoire de couteau (cadeau pour notre frère…) soit disant volé.

Quand on a 12/13 ans c’est difficile à comprendre ce genre de maladie…

Mais je n’ai jamais pu lui en tenir rigueur, en grandissant je me suis apperçue qu’elle était la plus mal dans l’histoire.

Et puis il y avait toutes ses hospitalisation, mon père allait la chercher et l’amenait à l’HP, c’était ses seules visites d’ailleurs.

Et toutes les filles qu’elle rencontrait la-bas, une cata…

Elle a fini par en rencontrer une plutôt bien (comprendre: saine psychologiquement) et se poser un peu calmement.

Et puis un jour elle est morte, comme ça, comme elle était entrée dans ma vie elle en a disparue l’été qui a suivie le départ de ma mère (mais ce n’est pas le sujet ici), aujoud’hui elle aurait 54 ans.

Ensuite il y a eu des larmes, beaucoup de larmes, versées sur le corps de cette soeur que je ne connais pas et que je ne connaitrais jamais.

Qui m’aimait et qui aurait voulu être moi, il faut dire que je lui ressemble tellement qu’à son enterrement tous les gens de la famille qui ne me connaissaient pas (et il y en a beaucoup) ont demandé qui était cette jeune fille qui lui ressemblait tellement…

Et un jour j’ai compris en voyant une certaine photo d’elle, je lui ressemble comme deux gouttes d’eau…

Et encore et toujours: Merci Papa pour tout ce gâchis de nos quatres vies…

Publicités

8 réflexions sur “Liens: Celle que je n’ai pas connue.”

  1. (soupir)

    on se croit souvent isolée dans ses problèmes familiaux, et des témoignages comme le tien nous fait ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure… ça n’apaise pas, mais au moins, on sait que l’on peut être compris(es), si l’envie nous prenait de parler…

  2. @plume vive: oui en effet j’ai appris que les familles en général sont loin d’être parfaite mais j’avoue avoir tiré un super numéro au grand loto de l’univers…
    @sandrine: merci, pas évident de parler d’elle, je regretterai toujours de ne pas l’avoir connue dans ma vie d’adulte…

  3. Mais bon sang ! c’est incroyable les découvertes que l’on fait sur ces blogs …
    A croire que nous avons toutes besoin de vider un sac bien rempli, pour tenter de continuer le chemin de notre vie.
    Ton billet est plein d’émotions et tes mots font frissonner…
    On doit tellement apprendre à vivre avec tout ça qu’on se demande d’où on tire notre belle énergie !

  4. @reine des pommes: oui on a tous besoin de vider son sac, mais pour ma part c’est longtemps après les évènements vraiment douloureux, en parler fait partie d’un processus de construction je crois…

  5. Logo, on attend toujours trés longtemps pour parler. C’est dommage, mais c’est comme ça. Nous devons avoir notre moment adéquat je pense.
    J’ai connu ces moments douloureux où on revient en arrière pour pouvoir faire un grand pas en avant.
    Je te souhaite une jolie reconstruction.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s